Le prix d'un chiot

Le prix d'un chiot Berger Blanc Suisse LOF

Le succès que rencontre le Berger blanc suisse depuis quelques années, le place dans la catégorie des chiens à la mode.
Cet engouement n'est pas forcément bénéfique pour la race : production intensive, mariage hasardeux, développement excessive des tares.

Tout d’abord, vous avez plusieurs type d'élevages : les marchands de chiens, l'éleveur professionnel, l'éleveur familial, le particulier, qui vous proposent des chiots inscrits ou non-inscrits au LOF : Livre des origines français.
Ensuite, il y a les éleveurs sérieux, qui font les tests de dépistage de tares ou problèmes génétiques sur les parents avant la reproduction, dans l’objectif de produire des chiens de bonne qualité afin de vous apporter le maximum de garanties au niveau de la bonne santé des futurs chiots.
Et puis ceux qui ne pratiquent aucun tests de santé, «ou un minimum», sur les parents avant la reproduction et dont leur seul objectif est de vendre.


Nos tarifs :


- 1500€, pour un départ à 9/10 semaines  (chiot déstiné à la compagnie)

- 2500€ pour un départ à 9/10 semaines (chiot destiné aux expositions & à la reproduction)
Cependant, aucun chiot ne sera vendu pour exposition et reproduction, sans numéro de SIREN (réservé aux professionnels)

Nous pouvons faire des facilités de paiement en 4 fois, pour les personnes résidant en France.

Pour la réservation, 
Nous remplissons un bon de réservation avec vos coordonnées ainsi que les nôtres et un questionnaire
Le nom des futurs parents, la date approximative de naissance en fonction des chaleurs
Nous demandons un chèque ou un virement de 500 euros, en indemnité d'immobilisation.

 

Comment justifier de telles différences de prix chez le Berger Blanc Suisse?

Comme toute chose, la qualité à un prix.
Un chiot issu de parents avec un pédigrée de qualité et primés en expositions canines, champions de beauté, testés officiellement pour la dysplasie des hanches et des coudes, pour la mutation du gène MDR1 ainsi que la myélopathie dégénérative ne peut décemment pas être vendu à moins de 1250 euros, cela vu les coûts, le temps et le travail des éleveurs.  
D'autres facteurs sont à prendre en considération dans le prix du chiot,la beauté des parents, la qualité du chiot,  la réputation de l'élevage, les infrastructure pour le bien-être des chiens et des chiots, le soin apporté par l'éleveur à la socialisation des chiots

Quelques règles importantes pour l'acquisition d'un chiot 

Règle n°1
Visiter l'élevage afin de vous assurer que les chiens et les chiots sont élevés dans de bonnes conditions, que les chiens ont suffisamment d’espace pour s'épanouir et sont en bonne santé.
Privilégiez un élevage qui ne fait naître qu'une ou deux races, un éleveur multi-race ne pouvant connaître toutes les races qu'il élève comme pourrait le faire un passionné de la dite race.


Règle n°2
Les éleveurs sérieux font reproduire uniquement des chiens ayant passé les tests de santé recommandé pour la race.
Quels sont ces tests de santé pour le BBS? 
Radiographie des hanches et des coudes, la Myélopathie Dégénérative et le MDR1.
N'hésitez pas à demander à voir les dossiers de santé des chiens.
Les bons éleveurs s’assurent que les parents ont tous les certificats de santé nécessaires avant l’accouplement.

Règle n°3
Faites attention aux dires de certains éleveurs sur leurs résultats en concours. N'hésitez pas à verifier ces dires et à demander les diplomes des géniteurs.
Une lignée de Champions ne veut pas dire nécessairement que les reproducteurs sont Champions ou de qualité pour la reproduction. Les titres de Champions se gagnent avec le travail et la détermination de l'éleveur.

Il faut prendre en compte aussi les tests ADN, chaque géniteur doit posséder sa carte génétique. Elle permettra au futur acquéreur, que le chien est bien issu du mariage entre la femelle X et le mâle Y. Grâce à cet ADN, vous avez la garantie de filiation de parenté.


Règle n°4
Un seul type d’éleveur peut vous garantir les origines "pure race" de votre futur chiot. C'est la délivrance d'un certificat de naissance, produit par la Société Centrale Canine, qui vous prouve l'authenticité de cette appélation LOF ou "pure race"

Règle n°5
Méfiez vous des prix anormalement bas, en général, on ne brade que rarement des chiots de qualité.

Mieux vaut attendre un peu d’avoir les moyens de s’offrir le chien dont on rêve, né dans un bon élevage, plutôt que de payer un chien moins cher qui risque de vous coûter plus cher à long terme en frais vétérinaire parce que les géniteurs n’ont pas été dépistés ou en comportementaliste canin parce que les chiots n'ont pas été socialisés.
Ne soyez pas pressé d'acquérir un chiot, vous trouverez un bon éleveur. s'il n'a pas de chiots disponibles, patienter plusieurs mois, peut en valoir la peine.
Votre chien pourra vivre en moyenne une dizaine d'année, il vaut mieux attendre et choisir un bon élevage, plutôt que d'acheter le premier chiot disponible sous prétexte que vous ne voulez pas attendre.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 23/10/2017